19 septembre 2008

MGMT - Metanoia (2008)

Nous avions été parmi les premiers à vous en parler en mars dernier. Depuis la tornade Oracular Spectacular s'est déversée sur l'hexagone, donnant lieu à une tournée live finalement assez moyenne sans la mise en profondeur studio de Dave Friedman. Qu'en est-il aujourd'hui, six mois plus tard? Enfin posés, Andrew et Ben nous reviennent de façon assez originale par l'intermédiaire d'un vinyl 10' en édition limitée, uniquement disponible en import. Un bien joli objet, gravé sur une seule face, qui devrait sans aucun doute devenir Ebayable d'ici quelques années, quand le groupe aura assis sa réputation.

Le titre d'abord, Metanoia alias "premier pas sur le chemin de la guérison". Tout un programme lourd de significations, amorçant là même un éventuel virage musical, peut-être plus proche de ce que souhaitait le duo au départ? Ni Ep ni maxi, cette Face B side de près de 14 minutes annonce également la venue prochaine du successeur d' Oracular Spectacular, attendu comme le messi par une poignée de plus en plus grosse de fans. Pour ce faire, l'on sait déjà que les Chemical Brothers participent à l'affaire et que le côté psychédélique devrait être accentué.

Et le morceau dans tout ça? Un trip épique et pas chiant, sorte de "Bohemian Rhapsody" sous King Crimson. 14 minutes de rebondissements post electro pop, inspirées par l'un des tous premiers titres live du duo, lorsqu'ils jouaient encore dans l'anonymat sur les bancs de la fac. Au menu un départ tranquille en ballade voix guitare, très calme, puis à 1'50" ça monte et le fantôme de Bowie fait son entrée, accompagné d'une paire piano / batterie du plus bel effet. Les claviers sont encore en retrait lorsqu'à 3'35" tout change lors d'un moment limite White Stripes, plus insisté sur la basse. La fumée change de direction une nouvelle fois à la 5' lors d'une envolée de vapeur atmosphérique, le temps de repartir à 6'45" dans un esprit très sixties / seventies, tout en instrus de guitares surf et d'harmonies vocales. On retrouve le MGMT que l'on connait à 10'40", et jusqu'à la fin, des synthés planent comme dans une BO des Cités d'or, fascinants mais inquiétants.

En Bref : Un retour assez fracassant des MGMT, d'une manière que l'on attendait pas forcément mais terriblement annonciatrice de bonnes choses.
_
_
_
Le Myspace

MGMT - Metanoia (clic droit / enregistrer sous)

Metanoia en 2 parties :

6 Comments:

Victor said...

La rumeur selon laquelle les Chemical Brothers réaliseraient le nouvel album de MGMT a été démentie

http://blog.myspace.com/index.cfm?fuseaction=blog.ListAll&friendID=3242691

"Also, contrary to another internet rumor, though they be rad dudes, the Chemical Brothers will not be producing MGMT's next album."

J'adore Metanoia!

Ju said...

Et oui, j'ai vu ça...

Ju

sylvain fesson said...

Ah les rumeurs du web... C'est comme celle qui disait que Justice allait produire les Red Hot ! En plus je sais pas si le prochain MGMT sera plus psyché parce qu'en interview Andrew m'a un peu dit l'inverse, à savoir que ça risquerait d'être plus sobre, plus minimaliste, plus spacieux. Interview ici http://parlhot.over-blog.com/article-22144162.html
Sinon sympa cet article. J'ai découvert l'adjectif "eBayable".

DTRT said...

Puisque tout le monde est dans la supposition, je viens ajouter mon grain de sel: quelque chose entre pop et psychédélique parait-il avec peut-être deux albums je crois.

badaboomblog said...

Bonsoir,
Metanoia est un titre magnifique. Magique.
Pour de nombreuses raisons, mais je n'en retiens que 2 pour l'instant :
- c'est un bijou musical et sonore. De superbes références.
- Il faut avoir des couilles pour aujourd'hui, imposer un titre pareil.
Bon augure pour la suite.

Julien said...

Bonjour à tous !

j'apprécie le fait que la personne qui a écrit cet article a tout de même une culture musicale relativement bonne, mais je reste interloqué par tant d'engouement pour ce morceau.

Mon avis est le suivant : ce morceau stigmatise le manque flagrant d'inspiration des groupes d'aujourd'hui (mgmt et tous leurs copains répondant au doux nom de "the...").
Enfin dans ce morceau il y a carrément des accords complets de guitare VOLES a Pink Floyd, des rythmes "Bowiesques" usurpés !
Quant à la dernière partie du morceau, si c'est CA le vrai mgmt, ça ressemblerait pas un peu à du Archive par hasard ?
C'est simplement un scandale musical, et "bizarrement" ce groupe est mauvais en live...

Et pour ce qui est de leur collaboration avec Chemical Brothers: bizarrement, ce groupe mythique a démenti... je comprends pas... A vous lire ils auraient dû en être fiers, non ?

Cordialement.

Julien