16 avril 2017

The Proper Ornaments - Théâtre Denis (Hyères) - 15/04/17

de gauche à droite ; Max Oscarnold, Daniel Nellis  et James Hoare
Courtesy of Sami Mehaddi

Superbe écrin que ce Théâtre Denis toutes places assises, dont on devine qu'avec la Villa Noailles qui surplombe la ville, il s'agit de  the place to be pour passer une bonne soirée. Dans ce cadre feutré du festival Faveurs de Printemps se sont tenues quelques jours auparavant les prestations de l'admirable Peter Von Poehl, l'homme qui a plus que donner des idées de songwritting à Jacco Gardner et la revenante folkeuse Vashti Bunyan, pour donner une idée de l'intimisme des lieux.


Lire la suite

11 avril 2017

The Proper Ornaments - Foxhole (2017)

Qui échangerait pareil concentré de délicatesse contre n'importe quel brouet sonore saturé hardcore ? Réponse : personne. Et pour cause, The Proper Ornaments, émanation de deux frères d' armes ennemis constitue ce que l'on a entendu de mieux depuis les lointains arpèges brumeux de feu Elliott Smith, ou bien plus près de nous du dégingandé et essentiel Kurt Vile.


Lire la suite

09 mars 2017

This Is Not A Love Song # 5 - Conférence de presse


Ambiance à la coule et sourire aux lèvres hier sur la Grande Scène de Paloma, où journalistes, chroniqueurs et assoçs de toutes horizons ont été conviées pour assister à la présentation de la 5ème édition. Celle-ci rappelons le, aura lieu le week-end du vendredi 9 au dimanche 11 juin.


Lire la suite

13 janvier 2017

Top Dodb 2016


Nous vous dévoilons enfin notre top collectif et nos tops individuels pour les albums qui ont fait selon nous 2016. Un top qui n'a pas été facile à établir dans le sens où chacun des désormais six chroniqueurs vit à plusieurs centaines voire milliers de kilomètres et que tous se sont développé une esthétique musicale bien personnelle. Le consensus obligatoire de l'exercice accouche d'un classement collectif où se mêlent en cette année particulière des disques testament (Bowie, mais aussi Cohen), des albums lourdement chargés en émotions (Nick Cave), de belles nouveautés (Bernardino Femminielli) et autres consécrations (King Gizzard, deux années de suite dans le top) mais aussi et surtout des rééditions et autres exhumations d'un passé pas si lointain (la sublime compilation Sky Girl). Bonne année à tous et vive 2017 !


Lire la suite