12 mai 2018

Cream - Disraeli Gears (1967)

Plutôt que de toujours désosser la dépouille de Jimi Hendrix à coup de bootlegs ineptes, mieux vaut faire sien et pour l'éternité le seul album d'inédits certifié que le Voodoo Chile n'a pas enregistré.Et ce faisant, se procurer le seul disque d'un bout à l'autre digne d'intérêt commis par Eric Clapton.


Lire la suite

05 mai 2018

Something Else by The Kinks (1967)

Assez curieusement, et en dépit de l'excellence du groupe de Muswell Hill, ils ne se bousculent pas au portillon les albums aboutis de bout en bout des Kinks.

Véritable groupe à single - et alors là, la liste jusqu'aux faces B est impressionnante - on en distingue guère que quatre ou cinq de réellement passionnants parmi la bonne trentaine figurant au compteur.

Something Else..fait sans conteste partie de ceux-ci, même s'il ne repose pas sur des canons de réussite totale.


Lire la suite

04 mai 2018

Cabbage - Nihilistic Glamour Shots (2018)

Putain, s'il n'y avait ce nom... l'on tiendrait là le groupe parfait. Z'auraient pu au moins faire l'effort de s'appeler The Sprouts. Qu'à cela ne tienne, le légume semble leur tenir à coeur, puisque dès leur premier EP, ces jeunes natifs de Mossley, banlieue de Manchester, chantaient sa gloire. L'intitulé en était "Le chou" - en français dans le texte.


Lire la suite

02 mai 2018

Magma - Köntarkösz (1974)

Christan Vander, ce leader messianique que tout un chacun aime détester. Ce chef de clan un peu cintré, qui n'a pas seulement créé un groupe, mais un langage (le kobaïen), une esthétique, des références cabalistiques incantatoires, un uniforme évoquant tant l'imagerie nazie que les robes des Cigares du Pharaon. Bref l'allumé total, le mégalo fini etc...


Lire la suite

30 avril 2018

Nico - The End... (1974)

Cet album, comment dire....constitue l'une des oeuvres les plus effrayantes à avoir jamais été gravées dans la cire. Et là où les oeuvres précédentes aux accents médiévaux - dans ce que l'on a coutume de nommer la trilogie de Nico - The Marble Index (69) et Desertshore (70) - se posaient déjà un peu là niveau matière sonore sinistre, The End..., son dernier volet enfonce carrément le clou.


Lire la suite

29 avril 2018

Eno - Taking Tiger Mountain (By Strategy) (1974)

Quel début de carrière pour Brian Peter George St Baptiste de la Salle Eno. Bidouilleur en chef, tripatouilleur de synthés, notre homme qui se décrit volontiers comme "non-musicien" - bon il joue des claviers tout de même - a déjà officié sur les deux premiers albums de Roxy Music. De loin les meilleurs, quoi qu'on dise, qu'on fasse. 


Lire la suite

26 avril 2018

Jacuzzi Boys + Volage - Paloma (Nîmes) - 25/04/18

Jacuzzi Boys 
Courtesy of Sylvain Mullerium

Ambiance pré-estivale à Paloma ; puisque c'est sur le patio et non dans le club qu'a lieu cette nouvelle This Is Not A Love Night. Problème auto-routier oblige, le line up a changé ; et ce sont les Ramones de Miami, les Jacuzzi Boys qui ouvrent les hostilités.


Lire la suite

23 avril 2018

Love Letters Festival - 19/04/18 et 20/04/18 Collection Lambert (Avignon) : le debrief


Deux jours de folie auront embrasé le Cité des Papes en avril. Deux jours pendant lesquels, tout était enfin possible : écouter de la bonne musique hors saison dans un cadre magique en plein centre-ville, sans craindre l'intervention d'esprits chagrins et de voisins excédés par le trop-plein de Db.


Lire la suite

12 avril 2018

Labi Siffre - Remember My Name (1975)

A la manière d'autres grands artistes noirs dont tout le monde connaît les musiques mais que personne ne cite, l'anglais d'origine nigériane Labi Siffre se stuerait dans un Panthéon  où pourraient se côtoyer des Lee Dorsey, Syl Johnson, Gil Scott-Heron ou bien encore Terry Callier, tellement plus trendy il est vrai.


Lire la suite

11 avril 2018

Cardiacs - Sing To God (1996)

Dès le titre de ce 7ème album - chiffre magique dans bien des discographies - tout est dit ; car on tutoie ici les anges. Cardiacs, né des cendres de Cardiac Arrest, mythique combo post punk qui ne réalisa qu'un single, est l'oeuvre de Tim Smith, grand allumé devant l'Eternel qui avec son frère Jim met sur pied dès la fin des années 70, le plus improbable des aréopages pop psyché à être apparus dans la banlieue londonienne. A être apparus tout court ; car ce groupe à géométrie variable comme on dit, ne ressemble à rien de connu.


Lire la suite

29 mars 2018

Conférence de presse #TINALS 2018



Ce mercredi 28 mars 2018, avait lieu la Conférence de presse du TINALS, 6ème du nom. Sise dans le club au milieu d'un parterres de journalistes, radios, assoç et autres rockers de tout poil, celle-ci fut l'occasion pour Fred Jumel et Christian Alex les deux hommes forts de l'événement, d'asséner quelques chiffres et de rappeler des convictions communes.


Lire la suite

07 mars 2018

Love Letters Festival - La Collection Lambert, Avignon - 19 et 20 avril 2018


Les jeudi 19 et vendredi 20 avril prochain, Avignon se paye son festival pop. Prenez un aréopage d'étudiants en info/com débordant d'énergie et d'enthousiasme pour l'événementiel musical, ajoutez un écrin, La Collection Lambert, musée emblématique et ancien théâtre d'exploits universitaires pour les quadras / quinquas, saupoudrez de quelques généreux mécènes et/ou donateurs, et cerise sur le gâteau, ajoutez-y la fine fleur de la nouvelle scène pop / electro française ; et vous obtenez ce Love Letters Festival - dont l'intitulé en dit déjà beaucoup sur les intentions.


Lire la suite

25 février 2018

Insecure Men - S/t (2018)

La pop britannique reprend du poil de la bête ces jours-ci. On l'a suffisamment vilipendée pour ne pas lui reconnaître ce net regain de forme. Du funk drôlement arty de Field Music à la folk dreamy de Proper Ornaments, en passant par le post-punk enfiévré des lads de Shame ou la pop dangereuse et malade de Fat White Family, les brits reprennent peu à peu du terrain.


Lire la suite

17 janvier 2018

Curtis Harding - Face Your Fear (2017)

C'est lui le nouveau petit prince de la pop-soul mâtinée chatoyante d'Atlanta. Curtis Harding - bien pour le prénom, même si un peu encombrant - s'était fait connaître en 2014 avec son debut Soul Power. Qui étrangement n'avait de soul que le nom et sonnait davantage pop. Sympa mais pas bouleversant non plus.


Lire la suite

05 janvier 2018

Top Dodb 2017


10 années pleines déjà. Que DODB diffuse ses Tops. Celui de 2017 pourrait à vue de nez faire figure de parent pauvre : moins de disques, une sélection resserrée ; ce qui après tout devrait être l'apanage d'un Top crédible. Pas comme tous ces palmarès idiots qui trouvent pertinents de balancer 50, parfois 100 références, noyant tout cela sous un pur verbiage pas plus convaincu qu'il n'est convaincant. Moins de rédacteurs aussi, ceci explique sans doute cela, et réciproquement. 

Lire la suite