28 août 2008

...And You Will Know Us By The... - So Divided (2006)

...And You Will Know Us By The Trail Of Dead, déjà ce nom ! Pas le plus court, pas le moins long, ni le moins idiot d'une époque qui en compte à la pelle : I'm From Barcelona/ I Love You But I'Ve Chosen Darkness/ Clap Your Hands Say Yeah/ We Say Party You Say Die, etc.....c'est la raison pour laquelle nous les appellerons AYWKUBTTOD ou plus sûrement, Trail Of Dead !

Les Trail Of Dead sont donc nés à la fin des 90's et enregistrent leur premier album éponyme en 1998.Composés de la paire Conrad Keely/Jason Reece et de leurs sbires du moment, le groupe se situe, notamment lors de ses débuts, dans une longue tradition US de pop hardcore, dont les plus beaux fleurons nés dans les 80's n'étaient autres que les séminaux et indispensables Hüsker Dü, Replacements ou Minutemen.

Les Trail of Dead, pourtant très portés vers le brutos, l'énergie hardcore de leurs héros, ne se départissent cependant jamais de l'héritage beatlesien de leurs ainés dont les meilleurs représentants étaient ou sont toujours les Guided By Voices ou Yo La Tengo. D'ailleurs, un très bel hommage au défunt groupe de Robert Pollard est très pertinemment convoqué ici, le groupe qui sait payer ses dettes, s'acquittant de fort belle manière de son "Gold Heart Mountain Top Queen Directory" issu sur Bee Thousand (94).

Le reste du matériel, gagne lui en légèreté et ce qu'il y avait ainsi de pesant sur Worlds Apart (2005), ces digressions symphoniques parfois un peu fumeuses, laissent la place à plus d'immédiateté, plus de spontanéité, y compris sur des morceaux plus ambitieux tel le très roboratif "Wasted State Of Mind" , ses irrésistibles percussions et ses belles notés egrénées au piano et au bandonéon.

"Naked Sun" lui, envoie la sauce comme le ferait des Mudhoney (d'ailleurs, on jurerait entendre les feulements de Mark Arm sur le refrain) sur une chanson qui de blues pêchu - normal, la mélodie du couplet est carrément pompée sur le "Work Song" de Oscar Brown Jr.- s'échoue en final rêveur et majestueux. Les très étirés "So Divided" et "Life" procèdent du même schéma couplet/refrain sous format rock héroïque, dans ce que cette description peut revêtir de plus noble, ou de moins niaiseux, c'est selon ! Perso, la voix de chat écorché de Conrad Keely est un régal d'intensité lyrique !

Cet album est donc un pur bijou de pop ("Eight Day Hell" qui revisite "With A Little Help From My Friends") que ternissent à peine quelques refrains harcore convenus, et un dernier morceau singeant trop ouvertement les Cure ("Sunken Dreams") .

And You Will Know Us By The Trail Of Dead (allez, pour la dernière !) n'a peut-être pas encore accouché de son chef d'oeuvre ultime, mais ses meilleurs morceaux sont là ; on s'en approche, donc ! ll serait néanmoins temps que les ventes de disques décollent pour récompenser l'intégrité du combo texan.

En bref : sans doute l'un des groupes indé les plus passionnants du moment, en live comme sur disque. Un certain savoir-faire pop hérité des plus éminents activistes US de la fin des 80's.


"Wasted State Of Mind"

3 Comments:

MaryLav said...

Parait que pour référencer son blog, faut laisser des commentaires dans les blogs qu'on aime bien et demander un échange de lien. Je me présente: MaryLav, 17ans. Mon but: montrer que notre génération n'est pas totalement morte et qu'on ne s'est pas forcément fait lobotomiser! On écoute quand même des trucs valables et recommandables! Réponse par commentaire si possible .. a+
www.marylav.over-blog.com

Nickx said...

Bienvenu à toi Marylav !

Ca aurait été éventuellement sympa que ton intervention porte sur un disque dont tu avais envie de parler !

Car les deux "mamelles" de DODB sont le plaisir de faire découvrir aux autres, des disques, des livres, des concerts, des expos, que sais-je.....mais aussi d'échanger et de débattre !

En tout cas, merci à toi de t'être fait connaître !

HIPHOP said...

on peut lire dans l'article wikipédia : Le groupe a réalisé cinq albums, dont Source Tags & Codes, un des rares disques à obtenir une note parfaite de 10.0 du magazine musical Pitchfork.
tout un programme!