09 février 2009

Kid Loco - Concert au Cargo de Nuit (Arles) 07/02/09

Ce qui frappe lors du concert de notre Kid français préféré, c'est le minimalisme assumé de sa musique. Et là, dans l'atmosphère confidentielle et chaleureuse du Cargo de Nuit, notre activiste pop-lounge-electro, nous démontre une fois de plus que ses compos, qu'elles soient placées sous le signe de la chanson ou de l'instrumental, s'insinuent invariablement dans notre cortex. Et que cela fonctionne !

Après un premier groupe marseillais ToM, oeuvrant dans la chanson réaliste sous forme de dub reggae bourré d'effets pas toujours heureux, notre homme entre en scène accompagné de son organiste, d'un bassiste ombrageux (ne sourit-il jamais ?) et d'un DJ qui s'en donne à coeur joie, en particulier sur les scratches du nouveau single "Pretty Boy Floyd".
_
"Pretty Boy Floyd" ? Tiens, justement voila le morceau introductif ; pour le coup, je me suis planté, j'imaginais bien le roboratif "Motorcycle angels" pour envoyer la sauce ! Je parlais de minimalisme, et il est vrai que l'artiste ne s'embarasse pas de breaks, de ponts ou de ruptures dans ses morceaux ; qu'à cela ne tienne : "Pretty..." est encore plus convaincant sur scène, avec ses lancinances, son chant à la lisière de la monocordie, son ambiance légèrement dépressive. Mais voila que s'ensuit la susnommée ode à la chevauchée sur deux roues -et je ne peux m'empêcher de songer au "The Living End" des JAMC récemment chroniqué !- Ce titre, auquel "The Specialist", joué en fin de set peut être associé pour le côté hypnotique, et aussi en raison de la ressemblance entre les deux chansons, donne libre cours à d'enthousiasmantes giclées d'orgue baveux !
_
D'humeur accorte, bien que légèrement ruiné par un son de basse dévastateur qui masque par moment sa guitare, Kid fait bien sûr la part belle à son petit dernier, Party Animals & Other Biscuits, mais ne dédaigne pas non plus ses vileilles scies , telles "Jack O" Party", et les délicieux singles qui ont émaillé le début de sa carrière solo, le suave "Love Is Sweet" et ses digressions de sitar, ou bien les plus récents et enlevés "Gypsy Good Time" ou encore "A Little Bit Of Soul" !
Sinon, que retenir de cette soirée très plaisante, disputée devant une assistance fournie au début, puis inexplicablement clairsemée en fin de set -le syndrome "pause fumage de clope en extérieur"-?
_
Eh bien que la musique des Stooges sied bien à l'artiste, qui le lui rend bien ! Ainsi, le public se voit-il gratifié d'une inattendue cover sous morphine, car bien loin du tempo malade d'origine, de l'imputrescible "Search And Destroy" ; sans doute faut-il y voir un clin d'oeil à Ron Asheton, récemment disparu !
_
Mais c'est encore "Ann", reprise de main de maître sur Party... qui se taille la part du lion à l'échelle hypnotique, et si une bonne reprise est l'art de reprendre un morceau de façon suffisamment éloignée pour échapper au calque, tout en gardant une certaine immédiateté de ressemblance qui fait qu'on se l'approprie insidieusement, eh bien notre Kid a tout compris ; et comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire, ce titre figure parmi les meilleurs covers du genre !
_
Au cours d'une prestation à la coule et parfaitement décente, Kid Loco et son groupe réussissent également à magnifier certains titres qui pouvaient paraître mineurs sur disque, car dénués de rythmes accrocheurs, je pense notamment à ce "10:15" dont la mélancolique suite d'accords appartient désormais à la longue série de chansons marquantes de son auteur ! Et ce n'est pas la moindre qualité d'un live que de transfigurer des titres qu'on avait laissés de côté !
_
Puisse cet achèvement être identique lors de nos futures visites dans ce -décidément- très accueillant Cargo de Nuit, où le mélomane aux aguets, aura d'ores et déjà coché la venue pour le mois de Mars du très subtil Peter Von Poehl (14 mars) , ainsi que des vétérans du No Future, j'ai nommé les Buzzcocks (20 mars). Keep the faith !
_
Les Myspaces de Kid Loco et du Cargo de Nuit
_
_
Le clip de "A little bit of soul" :

1 Comment:

Anonyme said...

Salut
je viens de lire cette belle chronique, je suis un fan de Kid Loco, mais ça m a permis de découvrir le groupe (ToM) qui jouait en 1er partie, je pense que si vous aviez un peu ouvert les oreilles vous auriez adoré les paroles , l écriture est "mortel" bon hélas ils avaient nettement moins de volume sonore que sir Kid Loco (ce qui aide un brin le cortex)
NB : le myspace de kid loco qui est donné n est pas le bon c est celui d un fan voici la bonne :
http://www.myspace.com/kidbravo
voici celle de ToM :
http://www.myspace.com/tomsoundprod

cher lecteur a bientôt
Fred (utile chronique)