15 décembre 2008

VA - Versatile 2008

Pour la jeune génération, face aux Kitsuné et autres Ed Banger, Versatile est un peu cette vieille dame que l’on connaît mal et que l’on respecte plus pour son passé glorieux que pour son actualité. Pourtant, le label de Gilbert Cohen alias Gilb’R, seul survivant de la "french touch" avec le Yellow de Bob Sinclar et Alain Hô, reste l’un des meilleurs de France et n’est pas en reste en matière d’innovation. Auparavant focalisé sur le downtempo et la house, il s’est ouvert à d’autres sonorités et n’a jamais autant mérité son nom, comme le prouve cette compilation, la seconde seulement en douze années d’activité et d’indépendance.

En dehors des figures historiques de la famille Versatile, place est faite aux signatures plus récentes comme le producteur berlinois The Cave Bear Cult ou les deux psychopathes cinéphiles de Zombie Zombie, présents avec leur récent “Dog Walker” et le remix par Danton Eeprom du suffocant “Texas Rangers”. Le duo formé par Neman (Herman Düne) et Etienne Jaumet, auteur d’un premier album horrifique et psychédélique qui trône dans notre top 10 de l’année, incarne à merveille le tournant kraut-disco pris par le label ces deux dernières années. Même les vétérans Gilb’R et I:Cube s’y mettent à leur manière, sous le nom de Quixote, avec un track sexy à la Quiet Village, sur lequel ils invitent Lisa Li Lund à poser sa voix limpide. Les deux comparses trustent par ailleurs une bonne moitié de la compile, usant de tous leurs avatars du moment.

Sous l’étiquette Chateau Flight, ils remixent “Antibodies” de Poni Hoax et en font un hymne disco-house à la progression irrésistible, porté par un piano façon old-school Chicago et enflammé par l’irruption tardive de la basse, vers la quatrième minute. Ils livrent aussi “La Roquette”, track acide et minimal qui ne dépareillerait pas dans le catalogue de Get Physical ou d’Innervisions. En solo, Nicolas Chaix (I:Cube) rappelle les racines deep-house du label avec deux titres magistraux. Il se paie le luxe de l’autoparodie en adoptant l’excellent pseudo DJ Ringardos (EP à venir) pour un “Was Better In 88” à l’intitulé évocateur, qui sonne comme un vieux Mr Fingers, avec ses nappes douces comme des songes. Une sorte de réponse ironique à ceux qui prétendent que Versatile est dépassé et passéiste. Mais le sommet du disque reste la version live de son très cosmique “Supernovac”, avec sa ligne de basse tendue à bloc, ses breakdowns à l’ancienne et ses accords de synthé glacés... Une tuerie ! Parmi les autres réjouissances, on croise la techno ludique de Fabrice Lig, l’inévitable remix d’Âme du “Repeat Again After Me” d’Etienne Jaumet (déjà chroniqué ici), et un simili-medley de Joakim & The Disco. Tracklisting sans faille, diversité, cohérence et bon goût... Est-il besoin d’en rajouter ? Longue vie à Versatile !

En bref : Sans qu’on puisse le taxer d’opportunisme, Versatile s’adapte au son discoïsant d’aujourd’hui tout en restant fidèle à ses origines house. Cette belle compilation fait honneur à un label qui a encore beaucoup à nous offrir. Un mot suffit à résumer le sentiment que l’on éprouve à son écoute : respect !



I:Cube - Supernovac (Live At The Lanchonete Version).mp3

Le site et la page Myspace de Versatile

2 Comments:

HIPHOP said...

slt Dave,
est-ce que tu aurais un bon disquaire électro à me conseiller sur Paris ?
merci
J

Dave said...

Alors !

Il y a :

Cyber, rue du Commandant Lamy (11ème) - C’est le plus grand à ma connaissance. Il y a beaucoup de choix, surtout en techno, mais il faut savoir fouiller et donc prévoir un peu de temps. C’est juste à côté de chez moi, donc si tu y vas, n’hésite pas à me prévenir par mail, je t'accompagnerai.

Techno Import, 16 rue des Taillandiers (11ème encore) - Le plus ancien

Black Label, 25 rue Keller (11ème) - Uniquement pour la jungle et la drum & bass


12 Inch, 19 rue de Palestro dans le 2ème - très bien pour la house

My Electro Kitchen, 60 rue Quincampoix - Le choix n’est pas exhaustif mais l’accueil est sympa

Silly Melody, Bd Saint-Michel - Un peu tous les genres. Que de l’occasion.

Voilà. Bien sûr il y en a des tas d’autres. Tu as même certaines FNAC qui sont pas mal dans le genre (celle des Champs, celle de Chatelet...)
A+
Dave