24 septembre 2009

Weezer - The 8-bit album (2009)

Ca n’est un secret pour personne, Rivers Cuomo et ses potes sont connus pour être de sacrés nerds. Dignes (?) représentants d’une culture américaine orientée pop corn et cool attitude, la bande fait encore parler d’elle en donnant son accord pour mettre gratuitement à disposition de tous ce que l’on pourrait appeler un sommet de geek art, et ce peu avant de sortir leur nouvel album Ratitude (le 2 novembre prochain). Le concept ? Un best-of de chansons de Weezer interprétées par les plus grandes stars du 8-bit, parce que oui, ça existe, et c’est un genre à part. Une idée déjà entrevue sur le travail des Strokes avec This isn’t it, mais ici poussée à son paroxysme, pour le meilleur et pour le pire.

C’est le netlabel Pterodactyl Squad spécialiste des jeux-vidéos qui a eu l’idée de regrouper ces quatorze artistes digitaux sur un même disque pour rendre hommage à Weezer. Parmi eux, et si tous sont de parfaits inconnus pour ma pomme, citons par exemple Videogame Orchestra, PDF Format ou encore Unicorn Dream Attack (!?!). Des artistes qui manient Nes, Atari et Game Boy à merveille pour accoucher de reprises instrumentales ou non (moins bonnes d’ailleurs). Au registre des meilleurs titres (ou des moins ridicules, comme vous voulez) le classique "Island in the sun" en mode Castlevania ou encore "El scorcho" en mode Mario. "In the garage" ou "We are all on drugs" valent également le détour. Pour le reste, c’est vrai que ça lasse, et que ce n’est pas toujours de très bon goût. Mais il faut prendre ça comme une blague, et redécouvrir de façon ludique le répertoire des américains qui mine de rien fait toujours son petit effet.

En bref : une bonne boutade musicale réservée aux fans du groupe, de Nintendo et des années 90. A ne prendre en aucun cas au sérieux!




Télécharger le disque puisque c’est gratuit

Le site officiel de Weezer

A lire aussi : The Diff’rent Strokes - This Isn’t It (2001)

En écoute, "Island in the sun" et "We are all on drugs" :




6 Comments:

Benjamin F said...

Je l'ai écouté rapidement ; définitivement plus une blague qu'un disque. J'ai peur que le prochain album soit du même acabit ;)

HIPHOP said...

ça donne surtout envie de réécouter les originaux.

Ju said...

@ Benj : je t'avoue que j'ai un peu peur aussi, surtout que le premier single disponible ne m'a guère emballé, pas plus que la pochette d'ailleurs. A voir.

@ HipHop : exactement, à commencer par Pinkushion d'ailleurs !!!

Nickx said...

Pinkerton, veux-tu dire Ju ?

Sinon, je ne serais pas aussi sévère que vous ! Je n'ai pas écouté ce disque à l'intérêt relatif, je pense !

En revanche, le précédent (l'album rouge !) m'avait plutôt agréablement surpris (sutout après le non sens de Make Believe), alors que perso, je n'attendais plus rien de Weezer pour les 2000's !

Ju said...

Oui bien sûr Nickx, Pinkerton! Nos lecteurs auront rectifié d'eux-même. Honte sur moi!

Nickx said...

C'est bon pour cette fois : dix coups de verge de chaque côté mais que je ne t'y reprenne pas !