04 avril 2007

Nicole Willis and the Soul Investigators - Keep reachin' up (2006)

Alors voilà ce que j’appelle du travail de qualité, bien léché et propre comme tout. Nicole Willis et les Soul Investigators, c’est en substance la rencontre incongrue entre une diva de la soul et une surprenante formation funk finlandaise. Au final, on obtient une soul-funk excellente et un album qui s’écoute de bout en bout avec délectation. Troisième galette pour Miss Willis tout comme pour ce funky band de talent venu du nord. Evidemment, les bonnes sorties comme celle-ci étant rares, comment pouvais-je ne pas vous soumettre cette perle.

Dès les premières notes de « Feeling free », le premier titre de l’album, soul et funk fusionnent en un son mat parfaitement calibré qui nous empoigne littéralement. La voix virtuose de Nicole Willis entre en scène magnifique, et nous voilà dedans. Quand nous en ressortons, 11 plages plus tard, le plaisir n’a été que trop bref. Entre revival Motown, mélancolie bluesy et soul-funk, le son est toujours impeccable, captivant. Ancienne choriste de Curtis Mayfield, Nicole Willis nous enveloppe de son chant anachronique et notre salon prend des allures de Détroit. Impression physique de présence. Simplement. Elle nous bouscule parfois d’un son funky plus remuant mais sait se faire douce pour un blues millimétré. « Blues downtown » par exemple. Les Soul Investigators, de leur côté, jouent leurs partitions à merveille et s’illustrent. Jamais à court de break et de solo ils marquent leur présence avec un son brut et toujours juste. Réellement une belle rencontre.
Aussi, je ne peux que vous inviter vigoureusement à partager cette grâce. Même ma mère en est. Un seul titre en guise d’invitation mais pas le plus mauvais, « My four leaf clover ». Les amateurs de soul seront d’accord avec moi, j’espère.
Dans un registre légèrement plus funk, je vous signale aussi le disque soigné de Sharon Jones, Naturally, de quoi vous mettre de bonne humeur et refouler vos instincts misanthropiques. Exquis.
Fab.



Une petite interview de Nicole Willis réalisée pour le site wegofunk :

2 Comments:

Dave said...

Sympathique, ce revival soulful. Sûr que ma mère kifferait aussi.
Bises, saligaud de vacancier...

Tony B said...

ça c'est de la soul, le genre d'album indispensable pour parfaire notre culture! merci fab pour cet article!
@+