30 décembre 2014

Top Dodb 2014


Si 2013 avait d'emblée su se montrer riche en émotions et en très grandes découvertes musicales, 2014 nous a fait peur au moment d'établir le traditionnel classement de fin d'année, pour la huitième année déjà. Sans aller jusqu'à dire que ce cru ne compte pas de disque majeur, l'unanimité a été plus difficile à trouver. Mais chacun a su trouver son bon grain dans l'ivraie. C'est ça aussi Des Oreilles Dans Babylone. Du coup ce n'est pas une quinzaine de disques qui sont cités dans nos classements personnels, mais près d'une cinquantaine, dont certains dépassent de très loin la vision unique que voudraient nous imposer certains collègues plus fainéants.

Si l'on retrouve inévitablement (parce que ce sont d'excellents disques) les habitués des podiums que sont Timber Timbre (grand vainqueur de l'année, qui a su rallier tous les suffrages, déjà dans le top 5 en 2011), Mac DeMarco ou Caribou, on tombe aussi en extase sur de plus petits projets, comme Cuthead, Forever Pavot ou Mind Fair. Tant de bons disques, qui pour la plus grande partie peuvent être trouvés sur le support roi à notre boutique L'International Records qui cette année a fêté ses deux ans, déjà.

Merci à ceux qui nous suivent encore depuis tout ce temps. Bonnes écoutes et bonne année à tous !


CLASSEMENT COLLECTIF DODB


1. Timber Timbre - Hot Dreams (Full Time Hobby)

Hot Dreams constitue une œuvre intemporelle et minimaliste, d'une beauté épurée comme peu en sont capables. Un songe aux expressions claires obscures qui parcourt les âges et sublime les carcans de la folk américaine d'où il s'est échappé.




2. Mac Demarco - Salad Days (Captured Tracks)

Mac DeMarco confirme avec Salad Days tout son savoir faire pour composer des ballades insolentes de facilité, esquissées par une guitare sèche achetée pour une bagatelle. La preuve que le talent ne s'invente pas.





3. Caribou - Our Love (City Slang)

Our Love déploie une électro décomplexée, croisant expérimentation sonore et consensus mélodique. Un mélange qui ouvre la voie à des passages "EDM" stratosphériques et fatals pour le cœur malgré un ensemble au final inégal.





4. Shabazz Palaces - Lese Majesty (Sub Pop)

Shabazz Palaces livre un avec Lese Majesty un disque qui abat de nombreuses lisières sonores. Expérimental et groovy, si bien hypnotisant que percutant, ces deux gars de Seattle portent le hip-hop dans une sphère rarement atteinte. A écouter d'urgence !







5. Mind Fair - Mind Fair (Golf Channel)

L’album de Mind Fair a conclu une magnifique année pour Golf Channel, qui nous a littéralement inondé de bons disques en 2014, avec les maxis de NY Endless, Africaine 808, Rhythm Odyssey & Dr Dunks, etc... Belle illustration de l’identité foutraque du label, c’est un mix ahurissant de disco bizarroïde, de blues à harmonica, de chants pygmées et de guitares psychédéliques. Présenté comme ça, ça a l’air curieux. Et ça l’est, indéniablement !


6. The GOASTT - Midnight Sun (Chimera Music)

Toutes proportions gardées, et si on lui reconnaît le droit d'exister comme un artiste..... normal, au jeu des sept familles du rock, après le père, il faudra vraiment demander le fils. A un tel niveau de mimétisme, il n'est même plus question de parler de copie ni de plagiat. IL est revenu !




7. Red Axes - Ballad Of The Ice (I'm A Cliché)

Red Axes délivre avec Ballad Of The Ice un disque presque surnaturel tant il renverse et croise les genres. Une très belle pioche du label I'm a Cliché !






8. Total Control - Typical System (Iron Lung Records)

Total Control souffle sur les braises du punk, récitant avec justesse un nihilisme encore très légitime, tout en se déportant vers des arcanes mainstream, qui ouvriront au grand nombre les portes d'un pan musical ressuscité.





9. Todd Terje - It's album time (Olsen)

Comme le nom de sa galette l'indique, le norvégien dansant nous livre enfin son premier album tant attendu après une série d'Ep ravageurs qui en ont excité plus d'un. Mélange hybride et ultra accessible de nu-disco et de house hédoniste, sa musique ensoleillée aura rythmé l'année et nous aura donné du baume au coeur.




10. Juju & Jordash - Clean Cut (Dekmantel)

Le duo Israélien est décidément à part dans le paysage house actuel. Venu du jazz, il insuffle un feeling live à un genre parfois trop rigide. D’où cette impression, sur Clean-Cut, d’écouter un jam électronique géant, ou des guitares et des percus erratiques viennent perturber le ronronnement de la traditionnelle rythmique en 4/4. Moins spectaculaire que son prédécesseur, ce quatrième album est plus condensé et cohérent, et on devine aisément qu’il ne s’épuisera pas à la troisième écoute.


11. Lee Gamble - KOCH (Pan)

Matière métallique en fusion permanente, la techno de Lee Gamble fait bouillir les basses massives sous les surfaces ambient d'où sourdent et jaillissent de superbes sculptures d'acier, dont le terminator incontestable de l'année, "Motor System".




12. Cuthead - Total Sellout (Uncanny Valley)

Total Sellout n’est pas à proprement parler un album, puisqu’il compile plusieurs EP. Mais cette collection a l’avantage de faire éclater le talent de ce producteur allemand qui, jusqu’à son éblouissant EP Everlasting Sunday, était resté relativement anonyme. Et surtout, Cuthead incarne à merveille cette nouvelle génération de producteurs (Glenn Astro, Max Graef, Andy Hart…) qui mélangent allègrement beatmaking hip-hop et deep house, samples jazzy et infrabasses à l’anglaise.


13. Moodymann - Moodymann (KDJ)

Même si l’album n’atteint pas les sommets de Black Mahogani ou Silentintroduction, le cru Moodymann 2014 est loin d’être dégueulasse, avec notamment un incroyable jam avec Funkadelic ("Sloppy Cosmic") et une très régressive et jouissive incursion dans la drum and bass ("Lyk U Used 2").




14. Forever Pavot - Rhapsodes (Born Bad)

Après quelques 45t mystérieux et rapidement épuisés, le parisien Emile Sorin sort chez Born Bad son premier album solo en forme d'hommage à Morricone ou De Roubaix, tout en évitant le plagiat. Sa musique est tout simplement lumineuse et poétique, tout en étant suffisamment alambiquée pour être aventureuse. Un coup de maître !



15. Temples - Sun Structures (Heavenly Recordings)

Tout comme Jagwar Ma en 2013 et Tame Impala en 2012, Temples sort dès le début de l'année le disque de pop psychdélique le plus ancré dans son époque bien que tourné vers le passé. Avec plus d'une moitié d'album faite de singles évidents et suffisamment de recoins pour l'explorer en une année entière, Sun Structures est un futur classique.




CLASSEMENTS INDIVIDUELS ALBUMS



BOUDDANIGHT

1. Young Fathers - Dead (Anticon)
2. Shabazz Palaces - Lese Majesty (Sub Pop)
3. Red Axes - Ballad Of The Ice (I'm A Cliché)
4. Total Control - Typical System (Iron Lung Records)
5. Mac Demarco - Salad Days (Captured Tracks)
6. Low Roar - 0 (Tonequake records)
8. Timber Timbre - Hot Dreams (Full Time Hobby)
9. Damien Jurado - Brothers and Sisters Of The Eternal Son (Secretly Canadian)
10. Amen Dunes - Love (Sacred Bones record)
11. Perfume Genius -Too Bright (Matador)
12. Sisyphus - Sisyphus (Joyful Noise)
13. Bixiga 70 - Ocupai (Mais Um Discos/Differ-ant)
14. Issue - Liquid Wisdom (Greedhead Records)
15. Blonde Redhead - Barragan (Kobalt Music Group)



Dave

1. Gigi Masin - Talk To The Sea (Music From Memory)
2. Shabazz Palaces - Lese Majesty (Sub Pop)
3. Mind Fair - Mind Fair (Golf Channel)
4. Sleaford Mods - Divide And Exit (Harbinger Sound)
5. A.R.T. Wilson - Overworld (Growing Bin Records)
6. Timber Timbre - Hot Dreams (Full Time Hobby)
7. Moodymann - Moodymann (KDJ)
8. Mac Demarco - Salad Days (Captured Tracks)
9. Forever Pavot - Rhapsodes (Born Bad)
10. Aphex Twin - Syro (Warp)
11. Etienne Jaumet - La Visite (Versatile)
12. Cuthead - Total Sellout (Uncanny Valley)
13. Wildest Dreams - Wildest Dreams (Smalltown Supersound)
14. Fatima - Yellow Memories (Eglo)
15. Juju &Jordash - Clean-Cut (Dekmantel)
16. Lee Gamble - Koch (Pan)
17. Stéphane Laporte - Fourrure Sounds (Antinote)
18. Caribou - Our Love (City Slang)
19. Session Victim - See You When You Get There (Delusions Of Grandeur)
20. Red Axes - Ballad Of The Ice (I’m A Cliché)



Emmanuel

1. Planningtorock - All Love's Legal (Human Level)
2. Scott Walker + Sunn O))) - Soused (4AD)
3. Poemss - Poemss (Planet Mu)
4. Iberia - Iberia (Hybris)
5. Juju & Jordash - Clean Cut (Dekmantel)
6. Lust For Youth - International (Sacred Bones)
7. Metronomy - Love Letters (Because Music)
8. Lilies On Mars - Dot To Dot (Saint Marie)
9. Xeno & Oaklander - Par Avion (Ghostly International)
10. Caribou - Our Love (City Slang)
11. Sea Oleena - Shallow (Lefse)
12. Lee Gamble - KOCH (Pan)
13. 18 + - Trust (Houndstooth)
14. Linda Perhacs - The Soul Of All Natural Things (Asthmatic Kitty)
15. Roman Flügel - Happiness is Happening (Dial)



Fabien

1. Sun Kill Moon - Benji (Caldo Verde)
2. Timber Timbre - Hot dreams (Full Time Hobby)
3. Mind Fair - Mind Fair (Golf Channel)
4. Todd Terje - It's album time (Olsen)
5. Mac Demarco - Salad Days (Captured Tracks)
6. Musée Mécanique - From shores of sleep (Glitterhouse / Tender Loving Empire)
7. Andy Stott - Faith in Strangers (Modern Love)
8. Cuthead - Total Sellout (Uncanny Valley)
9. Caribou - Our love (City Slang)
10. Avi Buffalo - At best cuckold (Sub Pop)



HIPHOP

1. Shellac - Dude incredible (Touch and go)
2. Komodo Experience - Chronique du désordre (not on label)
3. Calvaiire - Forceps (Throatruiner)
4. Pinhas /Tatsuya - Welcome in the Void,  (Cuneiform records)
5. Revocation - Deathless (Metal blade records)
6. Godflesh - A world lit only by fire (Avalanche recordings)
7. Iron reagan - The tyranny of will (Relapse)
8. Earth -  Primitive and deadly, (Southern Lord)
9. Blut aus nord - Memoria vetusta III (Debemur morti)
10. Berline 0,33 - The abyss will gaze back (Et mon cul c'est du tofu ?)
11. Ceramic dog - Your turn (Yellow bird)



Ju

2014 aura pour moi été coupée en deux, entre d'excellentes sorties de début d'année que sont Temples (grand oublié des classements), Timber Timbre (évidemment), Mac Demarco (qui confirme) ou encore Moodymann, et les bonnes surprises découvertes en fin d'année que sont Thurston Moore, Total Control, Forever Pavot ou Badbadnotgood. Mais au milieu, il y a ce double album phare, celui qui m'aura fait le plus voyager et dont je n'ai toujours pas fait le tour après 20 écoutes, ce magnifique suicide commercial qu'est ...And Stars Power par Foxygen (un autre oublié des classements). Ty Segall, quant à lui, ne m'aura jamais autant accroché qu'avec son Manipulator. Mais ces deux artistes vus en concerts cette année auraient-ils changé ma vision de leur disque par le live ? Sans doute. Bonne année à tous !

1. Foxygen - ...And Stars Power (Jagjaguwar)
2. Temples - Sun Structures (Heavenly Recordings)
3. Ty Segall - Manipulator (Drag City)
4. Mac Demarco - Salad Days (Captured Track)
5. Timber Timbre - Hot Dreams (Full Time Hobby)
6. Total Control - Typical System (Iron Lung Records)
7. The GOASTT - Midnight Sun (Chimera Music)
8. Electric Würms - Musik, Die Schwer Zu Twerk (Warner)
9. Moodymann - Moodymann (KDJ)
10. Thurston Moore - The Best Day (Matador)
11. Todd Terje - It's Album Time (Olsen)
12. Forever Pavot - Rhapsode (Born Bad)
13. Badbadnotgood - III (Innovative Leisure)
14. The War On Drugs - Lost in the Dream (Secretly Canadian)
15. Guts - Hip Hop After All (Heavenly Sweetness)




Nickx
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire dit-on ! Voila pourquoi mon lauréat du Top album 2014, le Midnight Sun du pourtant excellent Sean Lennon en mode couple (The GOASTT), aurait eu du mal à se frayer une place dans mon podium 2013 (My Bloody Valentine, Kurt Vile, Of Montréal dans l'ordre) dont les deux premiers cités figurent sans souci dans mon panthéon personnel aujourd'hui.

Alors, si un constat purement subjectif m'avait fait dire sur Dodb qu'étant donné le faste de 2013, 2014 serait sans doute sinistrée, je ne pensais pas être (et m'en désole) à ce point dans le vrai un an plus tard. Comme tous mes collègues, entre furetages sur le Web, écoutes répétées et ô combien enrichissantes de Nova, je n'ai cessé de défricher cette année, ne m'en tenant pas bien évidemment qu'à la presse. Las, que de disques survendus, de nouveaux groupes inutiles (d'ailleurs je tire une croix sur l'indé)) qui m'amènent à ce constat édifiant : le meilleur album entendu cette année et digne de figurer dans un Panthéon c'est ................ ce remix du "Seasons" de Future Islands par les passés maîtres dans l'exercice, les canadiens de BadBadNotGood, une merveille de Northern Soul !

On ne perd pas la foi pour autant même si les kilomètres de jazz, soul, funk, pop et folk des 50's, 60's et 70' à découvrir tendrait à nous rendre réactionnaires. 2014 est mort......


1. The GOASTT - Midnight Sun (Chimera Music)
2. Spain - Sargent Place (Glitterhouse Records)
3. Liars - Mess (Mute)
4. Archive - Axiom (Dangervisit)
5. Neil Young - Storytone (Reprise Records)
6. Morrissey -World Today is Nothing of Your Business (Harvest)

3 Comments:

Francky 01 said...

Cool ce top albums 2014 même si, perso, je n'en ai qu'un en commun avec le mien. Mais quel album, celui de Timber Timbre !!
Certains artistes que je suis pourtant, je n'ai hélas pas encore écouté leur dernier : Caribou, Shabazz Palaces (dont j'avais adoré le first "Black Up").
Les autres, soit je ne connaissais pas ou n'ai pas encore écouté.

Mais au niveau classements individuels, j'en ai plus en communs :
Damien Jurado, Blonde Redhead, Aphex Twin, Thurston Moore, The War On Drugs, Spain et Neil Young.
Je possède aussi les albums de : Scott Walker + Sunn O))), Shellac et Morrissey mais non présent dans mon top.
BONNE ANNÉE A VOUS TOUS, ET LONGUE VIE A CE BLOG !!!
A +

Li-An said...

Aucun des albums que j'ai achetés cette année dans le Top commun mais ce n'est pas grave. Je suis le blog pour faire des découvertes et c'est toujours avec curiosité que je lis un billet.

Bouddhanight said...

Bonne année 2015 à tous, en espérant qu'elle ne soit pas la dernière pour ce blog musical pionnier en la matière. Pour ma part 2014 fut une année riche en couleurs à défaut d'être d'une qualité implacable. J'ai ainsi trouvé mon plaisir dans des univers plus urbains tels que Shabazz Palaces et les Young Fathers qui ne semblent avoir ébranlé personne sur ce site à la vue des classements personnels. Que vos écoutes soient longues et nombreuses pour cette nouvelle année !