23 décembre 2015

Top Dodb 2015


Nos lecteurs les plus fidèles auront sans doute remarqué que l'année 2015 n'a pas été la plus productive en terme de chroniques pour Dodb. La faute à de nouveaux projets chronophages et de nombreux changements chez les désormais six chroniqueurs actifs de l'équipe, aujourd'hui disséminée entre Montréal, Paris, Avignon et Genève. Mais la faible quantité de comptes-rendus ne saurait refléter le large panel de disques qui ont tourné ces douze derniers mois sur nos platines respectives. Et si le traditionnel indie-rock n'a pas particulièrement brillé par son originalité cette année (mis à part la révélation Algiers, le retour de Turzi et la confirmation de King Gizzard), nous avons adoré le jazz épique de Kamasi Washington, qui prend logiquement et haut la main la première place de ce classement, mais aussi la house discoïde de Syracuse, la vraie fausse bande sonore de Chassol ou encore les synthétiseurs de l'espace de Doug Hream Blunt. Sans plus attendre découvrez ci-dessous notre top 15 collectif de l'année ainsi que nos tops respectifs encore plus riches et variés.

Bonnes fêtes et à l'année prochaine !


CLASSEMENT COLLECTIF DODB

1. Kamasi Washington - The Epic (Brainfeeder)

Déjà remarqué pour ses collaborations avec Flying Lotus, Quantic ou Kendrick Lamar, le jeune californien de 33 ans accouche d'un monumental album de jazz moderne. Le saxophoniste de formation étale son talent sur trois disques pleins de tiroirs et de fausses trappes, poussant la musique à son sommet sur des morceaux à rallonge.


2. Algiers - Algiers (Matador)

Plus que des chansons fredonnables et faciles d'écoute, les dix chansons militantes de cet étonnant début sont comme autant de mantras, de transes à trois, qui conviennent à un ensemble indé et pourtant dédié aux plus belles heures de la musique noire.




3. Turzi - C (Record Makers)

Quarante minutes de trip à la française qui rappellent à notre bon souvenir moult noms versaillais. Pas un bout de gras dans ce qui sera la vraie fausse bande-son rêvée du printemps.






4. King Gizzard and The Lizard Wizard - Paper Mâché Dream Balloon (Flightless)

Les sept Australiens s'imposent avec ce disque comme l'alternative acoustique au psychédélisme synthétique de Tame Impala. Lâchant leur guitares fuzzées, ils livrent ici l'un des disques pop les plus attachants de l'année, et il y a même des flûtes! Un groupe à surveiller de très près.


5. Syracuse - Liquid Silver Dream (Antinote)

Liquid Silver Dream est le rêve discoïde, aquatique et analogique d'Isabelle et Antoine. En six titres, ce premier album réussit à mixer pop, acid house, ambient et disco en un tout cohérent, aussi dansant que contemplatif, aussi sexy que glaçant.


6. Bambi Davidson - Brunswick (Claremont 56)

Si un son devait imager une aurore boréale, celui de ces anglais n’en serait pas la pire des photographies. Volubile et flottant, tout ici destine au lâché prise avec la gravité terrestre. Plus léger que le poids d’une âme…




7. Sufjan Stevens - Carrie & Lowell (Asthmatic Kitty)

Revenu de son délire grand orchestra, des embardées électroniques de son précédent disque et surtout de la gageure de dépeindre les 48 états de l'Union restants, Sufjan Stevens dans un disque dépouillé et terriblement tendre expose ses géniteurs sur la pochette. Gimmick autrement plus émouvant que chez Katerine.


8. Doug Hream Blunt - My Name Is Doug Hream Blunt (Luaka Bop)

A mi-chemin entre Lewis et William Onyeabor, Doug Hream Blunt balance une disco funk bricolée de toutes parts, mais surtout, le fait avec un jeu de guitare qui semble provenir de l'espace. Merci à Luaka Bop d'avoir réédité son seul et unique album introuvable jusqu'alors.



9. Panda Bear - Panda Bear Meets the Grim Reaper (Domino)

Noah Lennox, une fois encore échappé d'un Animal Collective en perte de vitesse, revient avec Sonic Boom à la production. Et même si l'on trouve à boire et à manger sur ce long disque malade, ses psalmodies lysergiques atteignent parfois des sommets.




10. Chassol - Sun (Tricatel)

Musicien-voyageur fou de vidéo, de field recording et de Philip Glass, Chassol est un artiste à part sur la scène française. Big Sun, comme tous ses autres disques, navigue entre musique contemporaine, excursion tropicale et sampling sauvage. Un projet à découvrir absolument en live pour compléter l'écoute de l'album.


11. Jamie XX - In colour (Young Turks)

Sous ses faux airs de productions cold-wave, Jamie XX cachait bien profond un coeur soul. Son premier album est le disque de l'été, joueur, lumineux et dansant, rempli jusqu'à la gueule de singles électroniques en puissance.




12. Jee Jee Band - Glass Fish (EM Records)

Superbe et inattendu petit album de pop électronique bidouillée en provenance de Corée du Sud. Ambient, balearic, et expérimentations soniques y croisent les influences subliminales de la k-pop. Encore une excellente trouvaille des têtes chercheuses du meilleur label japonais actuel, EM Records.


13. Kurt Vile - B'Lieve I'm Goin Down... (Matador)

Encore un album qui assoit un peu plus le songwriting du soliste américain le plus chevelu de son temps. Un opus touffu, qui ressort banjo, guimbarde, ballades, chevauchées électriques et surtout l'une des meilleures chansons de l'année (la meilleure ?) "That's Life, Tho (Almost Hate To Say)". On ne s'en lasse pas !


14. Sebastian Paul - The Messiah Complex (Auto)

Producteur, vocaliste et songwritter, le jeune californien signe un disque DIY porteur d’une nouvelle identité sonore, mélange de trap et électro désarticulée aux basses racoleuses. Luminophiles s’abstenir !




15. Eyedress - Astral Travelling Man (Auto)

Album rêvé et rêveur qui, à l'aide de synthés liquides et d'un auto-tune, passe avec une fluidité inouïe du R'n'B électro à la dream pop et traverse ainsi subtilement les genres en y sublimant les fantômes et fantasmes qui hantent son auteur.





CLASSEMENTS INDIVIDUELS


Bouddanight

1. Sebastian Paul – The Messiah Complex (Auto)
2. Twit One – The Sit-In (Melting Pot music)
3. Bambi Davidson – Brunswick (Claremont 56)
5. Khruangbin – The Universe Smiles Upon You (Night Times Stories)
6. Shigeto – Intermission (Ghostly International)
7. MED, Blu, Madlib - Bad Neighbor (Bang Ya Head)
9. Requin Chagrin – Requin Chagrin (La Souterraine - Objet Disque)
10. Molécule - 60°43 Nord (Mille Feuilles)



Dave

1. Kamasi Washington - The Epic (Brainfeeder)
2. Syracuse - Liquid Silver Dream (Antinote)
3. Jee Jee Band - Glass Fish (EM Records)
4. Napoleon Cherry - Walk Alone (Music From Memory)
5. Pierre Bastien - Blue As An Orange (Morphine Records)
6. Tapes - No Broken Hearts On This Factory Floor (EM Records)
7. Domenique Dumont - Comme ça (Antinote)
8. Senyawa - Menjadi (Morphine)
9. Boof - The Hydrangeas Whisper (Running Back)
10. Doug Hream Blunt - My Name Is Doug Hream Blunt (Luaka Bop)
11. Patrick Cowley - Muscle Up (Dark Entries)
12. Trevor Jackson Presents - Science Fiction Dancehall Classics (On-U Sound)
13. Mac Demarco - Another One (Captured Trackx)
14. Panda Bear - Panda Bear Meets The Grim Reaper (Domino)
15. Nisennenmondai - N' (Bijin Records)
16. Various Artists - France Chébran (Born Bad)
17. Various Artists - Future Nuggets (Future Nuggets)
18. The Green Door Allstars - Youth Stand Up (Autonomous Africa)
19. Romare - Projections (Ninja Tune)
20. Destroyer - Poison Season (Merge Records)



Emmanuel

1. Eyedress – Astral Travelling Man (auto-produit)
2. Eyedress – Babe Slayer Recordings Vol.1 (Winner's Circle) (auto-produit)
3. Susanne Sundfør – Ten Love Songs (Sonnet Sound)
4. Sophie – Product (Numbers)
5. Eternal Death – Eternal Death (Labrador)
6. Palmbomen II – Palmbomen II (Beats In Space)
7. Grimes – Artangels (4AD)
8. Body Boys – No Face (Opal Tapes)
9. Sufjan Stevens – Carrie & Lowell (Asthmatic Kitty)
10. Heather Woods Broderick – Glider (Western Vinyl)
11. Heather Céleste H – Modern Death (Anywave/Lentonia)
12. Steve Hauschildt – Where All Is Fled (Editions Mego)
13. Cities Aviv – Your Discretion Is Trust (Collect Records)
14. Argy & Mama – Dominonation (BPitch Control)
15. Jessica Pratt – On Your Own Love Again (Drag City)



Ju

1. Kamasi Washington - The Epic (Brainfeeder)
2. Jamie XX - In colour (Young Turks)
3. Algiers - Algiers (Matador)
4. Mocky - Key Change (Heavy Sheet Music)
5. Floating Points - Elaenia (Pluto)
6. Fuzz - II (In The Red)
7. King Gizzard and The Lizard Wizard - Paper Mâché Dream Balloon (Flightless)
8. Jeff The Brotherhood - Global Chakra Rhythms (Infinity Cat Recordings)
9. Fred Pallem & Le sacre du tympan - Présentent François de Roubaix (Train Fantôme)
10. Oddisee - The good fight (Mello Music Group)
11. Guts - Hip hop after all (Heavenly Sweetness)
12. Panda Bear - Panda Bear Meets the Grim Reaper (Domino)
13. Chassol - Sun (Tricatel)
14. Flavien Berger - Leviathan (Pan European Recording)
15. Bambi Davidson - Brunswick (Claremont 56)
16. Syracuse - Liquid Silver Dream (Antinote)
17. Doug Hream Blunt - My Name Is Doug Hream Blunt (Luaka Bop)
18. Matthew E White - Fresh Blood (Domino)
19. Turzi - C (Record Makers)
20. Tame Impala - Currents (Interscope Records)



Nickx

1. Algiers - Algiers (Matador)
2. Turzi - C  (Record Makers)
3. King Gizzard and The Lizard Wizard - Paper Maché Dream Balloon (Flightless)
4. Kurt Vile - B'Lieve I'm Goin Down... (Matador)
5. Of Montréal - Aureate Gloom (Polyvynil Record Company)
6. Crocodiles - Boys (Zoo Music)
7. Yo La Tengo - Stuff Like That There (Ribbon Music)
8. Sufjan Stevens - Carrie & Lowell  (Asthmatic Kitty Records)
9. Zombi - Shape Shift (Relapse Records)
10. Richard Hawley - Hollow Meadows (Parlophone)


4 Comments:

HIPHOP said...

salut les copains !
mon amour immodéré pour la musique trad corse m'a fait négliger le top cette année :-)
j'ai beaucoup aimé l'album que Mike Patton a fait avec un certain Anthony Pateras, sous le nom de "Tetema" : musique expérimentale, sous influence ethnique, avec toute la maestria vocale de Patton. Sinon le Zorn que j'ai chroniqué, le book of angels 24 : klezmer+groove latin+musique de film. je m'en vais écouter ce jazz épique que vous avez mis en number one !
sinon pour ceux qui aiment les musiques violentes : le Slayer est plein de tubes, Vision of disorder groove toujours sa mère, et surtout Mutoid man, avec mon batteur préféré, le mitch mitchell du hardcore, Ben Koller, le Batteur de Converge.
bises
j

shystrak (1/2) said...

D'accord sur plein de truc : LE TURZI, KING GIZZARD, CHASSOL, le DOUG....sinon faut vraiment que je redonne une chance au Syracuse....par contre le Jaimie XX, pas vous ...non !!!!!

Francky 01 said...

Comme chaque année depuis.....longtemps, je me délecte de votre top albums. Parmi les 15 disques cités, j'en possède seulement 5 : Algier, Sufjan Stevens, Chassol, Panda Bear et Kurt Vile. Les autres albums, soit je n'ai pas écouté, soit je ne connais pas.
Perso, je rajouterai :
Jim O'Rourke - Simple Songs (Drag City)
Villagers - Darling Arithmetic (Domino)
Dominique A - Eléor (Cinq7)
Blur - The Magic Whip (Parlophone)
Jeanne Added - Be Sensational (Naïve)
Deerhunter - Fading Frontier (4AD)
Björk - Vulnicura (One Little Indian)
Low - Ones and Sixes (Sub Pop)
Father John Misty - I Love You, Honeybear (Bella Union/Sub Pop)
The Last Morning Soundtrack - Promises Of Pale Nights (Rival Colonia)
Ibeyi - Ibeyi (XL)
The White Birch - The Weight of Spring (Glitterhouse)
Alabama Shakes - Sound And Color (ATO/Rough Trade)
Bruit Noir - I / III (Ici D’Ailleurs)
The Apartments - No Song, No Spell, No Madrigal (Microcultures)

Bonne année à vous tous !!!

Ju said...

@ HIPHOP : la bise !
@ shystrak : Désolé, mais j'assume completement mon plaisir sur le Jamie, je reconnais que ce n'est pas l'album du siecle et qu'il n'invente pas grand chose, mais je l'ai tellement écouté cet été en faisant des barbecue qu'il a été important pour moi cette année, désolé ( ;
@ Francky : merci a toi pour ta fidélité, et merci pour les suggestions !
Paix!
Ju