16 mars 2013

Don Cavalli - Temperamental (2013)

Cinq ans, c'est long pour sortir son second album. Surtout après Cryland, un premier disque d'une grande qualité encensé par les critiques. Cinq ans, c'est court quand on a la vie devant soi. Et qu'on veut élaborer un Temperamental dont on peut être fier. 
 
Tempérament et mental, tempéramental. Un mot-valise qui résume l'art de Don Cavalli. Un blanc qui cultive un goût explicite pour la musique noire. Du gospel au blues et au funk, mais la liste ne s'arrête pas là, Don Cavalli rassemble les genres, les rassemble pour créer le sien, un genre-valise en fin de compte.
 
Tempérament et mental. Ils en faut pour faire un tel album. Un album intelligent, qui passe subtilement d'un style musical à un autre, mais qui n'a pas honte d'être accessible, de jouer autant sur la vie du corps que sur la sensiblerie.

"Temperamental", titre éponyme de l'album, ouvre avec un funk endiablé. Une énergie que Don Cavalli dispersera comme un feu d'artifices dans des titres cinématographiques ("Garden Of Love") ou dans un blues mêlé à une pointe d'humour ("Me and My Baby"). Après ce premier tour de chauffe, Don Cavalli peut revenir avec des titres plus posés. Retour au funk ("Santa Rita"), à du rythm'n blues qui s'allie parfaitement à sa voix. La force de cet album, c'est aussi une réalisation qui livre un son rustique, venant tout droit des vinyles des années 50. Et c'est avec un réel plaisir que blues, country et autres musiques noires viennent se mêler dans l'univers de ce blanc. "Birthday Suit" est sans doute le titre culminant de cette mise en scène, un country où Don Cavalli s'amuse à jouer une musique d'un saloon de western.
 
Mais les deux derniers titres ne sont pas en reste. Don Cavalli alors accueille cette autre voix blanche qui ne peut être qu'une réincarnation des premières chanteuses de gospel, Rosemary de Moriarty, pour une murder song ("Say Little Girl") magnifiée. Après un tel duo, Don Cavalli se prête à une dernière danse ("Row My Boat"), signe que la légèreté est bien le leitmotiv de l'album.

En bref: un album intelligent et léger à la fois. Don Cavalli revisite l'histoire de la musique noire avec un réel plaisir de jouer sur ces différents rythmes, sans vraiment réussir à unifier tout cet ensemble.





57 Comments:

Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme said...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.