13 mars 2013

Baby Guru - Pieces (2013)

Si le psychédélisme a une affinité évidente avec l'ivresse, il était naturel pour lui de trouver un terrain d'accueil des plus fertiles sur le sol grec. Terre du dieu Dionysos, ce pays est des plus propices pour les mélanges musicaux les plus inouïs comme ceux expérimentés par le jeune groupe Baby Guru. Après trois ans d'existence, ce trio athénien sort un second album en cultivant un héritage issu autant du groupe Can que de Syd Barrett. Les puristes du psychédélisme seront sans doute déçus à l'écoute de l'album, des sonorités rock ou afro  bouleversant en effet les lois du genre. Les autres ? Ils s'enivreront au gré de leur fantaisie dans chacun des treize morceaux de l'album.

Les Baby Guru sont pressés, c'est ce que suggère immédiatement le rythme de leur premier titre "Necessary Voodoo" et son air légèrement jazzy. C'est le ton plus calme du psyché "For Naked Sun" qui marque alors la véritable entrée dans l'album. Pieces : un opus entre empressement, douceur et expérimentation. La vague psyché trouvera alors sa place jusqu'à se mêler à des rythmes africains dans "Amaye". Entre temps, "The Things You Do" donnera un des titres les plus mélodieux de cette séquence.
"Dolomite Jollity" marque un tournant dans cette marche forcée des Baby Guru. Mêlant des sonorités rock et d'autres plus électro, il recrée à lui seul un univers onirique, univers dont on se réveille péniblement dans l'angoissant "The Letter". Mais il fallait passer par cette dimension plus sombre pour accéder à la seconde partie de l'album. Baby Guru nous offre alors des titres éclatants, grâce aux percussions dans "The Letter  (reprise)", par  les vocalises de "For Trish" et la mélodie rêveuse de "Last Summer". Trois titres lumineux avant la fin solaire de l'ensemble formé par "Cyclamen Persicum" et "Bog". Ces deux morceaux nous livrent un son psyché de plus en plus énigmatique, tourmenté. Avec un tel final impossible à écouter d'une oreille distraite, Baby Guru montrent qu'ils maîtrisent déjà l'art de jouer sur le clavier de nos émotions.

En bref : une musique psychédélique qui, loin de s'enfermer sur elle-même, se propage dans des directions multiples. De l'angoisse à la joie, les Baby Guru cherchent peu à peu leur voie dans ce second album.




Acheter Baby Guru - Pieces en vinyle à L'International Records



2 Comments:

HIPHOP said...

slt Patrice
je ne connais de la Grèce que ses philosophes, ses émeutiers et son rebetiko (génial en live dans les squatts!) ; baby guru ça me change un peu... J'aime bien le son, mais reste un peu sur ma faim sur le plan vocal
sinon je ne résiste pas au plaisir de vous inviter à écouter un morceau Jazz funk qui n'a de rapport avec notre schmilblick que le nom : The Guru, par Toby cooper and brick street. régalez vous mes minets pointus, cmme dirait Boris Vian

Ju said...

Ah ouais c'est sympa ce truc !