22 janvier 2023

The Nomads - Paloma (Nîmes) - 21/01/23

 

courtesy of Sylvain Mullerium

Les vétérans étaient ce soir à l'honneur à la Paloma de nos amours. Pour ouvrir le set des furieux et mythiques Nomads qui sont la preuve qu'il y a eu du rock en Suède avant les Hives, le retour du groupe niçois Dum Dum Boys. Dont on avait fini par croire qu'ils étaient d'Occitanie tant ils ont tourné ici. Las, retrouvailles mitigées. La faute à une guitare inaudible, au jeu très cabot d'un bassiste voulant sonner saturé comme Lemmy Kilmister. Enfin à un répertoire que la reverb rend uniforme et qui n'était "Ann" ne convainc guère. C'est ballot, "Ann" c'était l'un des titres mythiques du premier Stooges.

Le retour des groupes en "the"
Haaaa, retour aux sources, à la nostalgie. A l'heure ou nombre de quinquas brûlaient déjà leurs tympans au volume des baladeurs Sony, il y avait les Nomads, des suédois qui à l'instar des new yorkais de Fleshtones, Fuzztones et Chesterfield Kings, ou autres bostoniens de Lyres,  propageaient la bonne parole garage Nuggets.
Aujourd'hui seuls rescapés de l'escouade et secondés par le batteur des Hellacopters et Björne à la basse, Nick (chant, guitare rythmique) et Hans (soli impeccables et ciselés) mettent le club bondé en fusion.
En n'omettant pas d'ouvrir leur set par les détonnants hymnes de leur incandescent Where The Wolf Bane Blooms qui les a fait émerger naguère........en 1983. Classe.
Demandons tous asile à Solna (banlieue de Stockholm).

0 Comments: