18 janvier 2011

Jacques Greene - The Look EP (2010)

Si j’ai bien compris, ce que la presse spécialisée appelle "UK funky" ou "funky house" est une sorte de mélange entre deep-house et UK garage. Selon les artistes, les sonorités peuvent également être assez proches du dubstep. Le genre est assez neuf et les sorties abondent, pas toujours de très bonne qualité, même si un label comme Nightslugs a rapidement tiré son épingle du jeu. J’ai beau avoir apprécié quelques-uns de leurs tracks, cet EP de Jacques Greene, paru fin 2010 sur le label écossais LuckyMe, est le premier disque d’UK funky à me flanquer de tels frissons. Ce qui s’avère assez paradoxal, puisque le producteur de 21 ans (on ne s’étonne même plus de l’âge de ces types) ne vient pas de la perfide Albion mais de Montréal, où se développe une scène plus qu’intéressante.


Pour autant, l’influence de la nouvelle génération londonienne se ressent à chaque seconde de The Look. Greene doit beaucoup à Mount Kimbie ou au James Blake première mouture, en témoigne sa manière de moduler les samples de voix R&B, dont il use sans réserve sur 3 des 4 titres du disque. Son utilisation des synthés rappelle par moments Joy Orbison et le versant le plus mélodique du dubstep, comme sur "Holdin’ On", mais surtout la house de Chicago et de New York. L’ensemble de l’EP est excellent, avec un petit plus pour "Good Morning" et son piano hypnotique, et un autre pour "Tell Me", qui concentre les qualités des trois autres sur quatre minutes deep de chez deep. C’est dansant, ouvragé, parfaitement dans l’air du temps : Jacques Greene est programmé pour cartonner !

En bref : entre deep-house et "UK funky", le premier EP d’un très prometteur gamin Montréalais.



Jacques Greene sur Myspace et Soundcloud
Le site et le Myspace du label écossais LuckyMe



Un beau remix de "The Look" par l'Ecossais Koreless :

3 Comments:

arbobo said...

je sais ce que je vais écouter ce soir, je crois ^^

Martial said...

Hello DODB,

Suite a votre article et aux nombreuses ecoutes qui ont suivi, je me suis decide a aller voir Jacques Green live. Il jouait vendredi soir dernier dans une petite salle de Montreal, le Lambi.

Il est tout simplement impressionant. Il mixait en fin de soiree, apres un set dynamite de Lunice (1er EP "Stacker Upper" sur Lucky Me). Le set de Green etait beaucoup plus Up-Tempo que ce qu'il nous livre sur 'The Look'...

Une deep- house melodieuse dominee par des voix RNB... des nappes de synthe, tout y est!
Montreal fourmille de groupe et de DJ de ce calibre! Take it Home!

Dave said...

Salut Martial,
Merci pour ce mini-report montréalais, j'espère que J. Greene viendra à Paris un de ces jours !
A+