07 novembre 2013

Pond - Hobo Rocket (2013)

La nébuleuse australienne Tame Impala n’en finit plus de faire des émules. Et même si on la connait moins, la formation Pond existe depuis 2009 et il s’agit déjà de leur cinquième album. Emmené principalement par Nick Allbrook (qui a quitté Tame Impala depuis) et Jay Watson -et donc sans Kevin Parker (bien que présent au mixage)- Pond laisse la subtilité à son grand frère et joue la carte de la puissance ! Si le disque a tendance à faire court (7 titres pour 35 minutes), c’est parce qu’à la base il était destiné à n’être qu’un Ep. Finalement ils se sont dit que ça faisait un très bon album comme ça. Ils ont eu raison. Du coup un nouvel album est prévu avant la fin de l’année, on ne va pas s'en plaindre.

Alors Pond autant le dire tout de suite ça envoie sec, et ce dès les premières secondes. "Whatever Happened To The Milli" commence comme le MGMT de Congratulations, puis quand le riff arrive, c'est Led Zeppelin. Le morceau est surpuissant, d'une énergie folle, et ressemble à une longue jam session psychédélique se terminant par un final dantesque. L'album a d'ailleurs été enregistré dans les conditions du live, à l'exception des voix ajoutées plus tard. D'où cette impression de chaos.




Même topo pour le catchy "Xanman" et ses boucles infinies, qui finit quand même par breaker à mi-parcours pour mieux repartir. "O Dharma" calme le jeu ambiance ballade Pink Floyd mais n'oublie pas non plus de retourner sa veste en plein milieu. En fait c'est ça, ce disque fourmille d'idées, pas toutes réussies ou bien placées, mais qui ne laisse aucune place à l'ennui.

Sur "Aloneaflameaflower" on croirait entendre le Flaming Lips pré-Warner avec ses guitares abrasives, ses larsens, son ambiance lourde et son chant crié haut perché. Et enfin arrive le morceau de bravoure de l'album, "Giant Tortoise" ! Des changements de rythme incessants, des breaks, de la démesure, des riffs monstrueux. On pense aux Anglais de Spiritualized, et forcément à Tame Impala.

En bref : un album court mais touffu, hypersonique et fun, qui réunit dans une même jam session pour le moins heavy le meilleur des Flaming Lips, Pink Floyd et Led Zeppelin. Pas mal !





"Giant Tortoise" :

0 Comments: