28 septembre 2011

Anna Calvi - Rockstore, Montpellier (26/09/11)



C'est avec un plaisir non feint que nous retrouvons ce cher bon vieux Rockstore, théâtre de tant de soirées et de souvenirs rock'n'roll. Même à un prix prohibitif (31 euros, ils ont craqué ou quoi ?), nous sommes prêts à en découdre avec la nouvelle diva de la pop anglaise, dont nous avions défendu le premier album dans ces colonnes.

Première remarque, la salle est bourratche comme rarement je n'ai eu l'occasion de le voir (ma dernière venue remontait à quelque 5 ans) ; et c'est sous une chaleur moite d'épidermes divers et variés que l'obscurité se fait et que la belle Anna fait son entrée sur scène avec son groupe.


Groupe ? Celui-ci est réduit à sa plus simple expression ; le travail de l'ingé son n'a pas dû être pénible : ici une seule batterie, un harmonium à soufflet plus un assortiment de percus joués par une seule jeune fille et la guitare d'Anna à mixer.

Cela démarre de façon croit-on prévisible par les deux premiers morceaux du disque ; l'on se dit qu'elle va nous jouer son album dans l'ordre, et puis non !

"Rider To The Sea", magnifique instru tout ruisselant de réverb et d'écho est magistralement asséné par Anna, on ferme les yeux, on enchaîne donc avec "No More Words" et on s'imagine à un concert des Bad Seeds. La nouvelle coqueluche indé de l'année est adorable : ne communiquant que très peu par de vagues "merci, thank you", on la sent reconnaissante mais étonnée de l'accueil enthousiaste qui lui est prodigué par un millier de personnes.

Compte tenu du prix du billet évoqué plus haut, conjugué à un répertoire se limitant pour l'heure à une quinzaine de chansons, l'on se demande si l'on ne va pas assister au concert le plus court de l'histoire, rapport qualité-prix. Eh bien, Anna Calvi jouera tous ses morceaux, ne dédaignant pas les reprises d'Elvis qui parsèment ses singles. Sans esbroufe inutile le divin "Suzanne and I" paraît alors bien court ! Mais on atteindra l'heure et demie de concert !

Si à l'applaudimètre "Desire" recueille tous les suffrages, certains morceaux laissés de côté sur disque prennent c'est une évidence, une autre dimension sur scène. On se surprend à se dire que "bon sang, mais c'est bien sûr" à l'écoute des superbes "I'll Be Your Man" et autre "Love Won't Be Leaving". La grande classe d'Anna Calvi, ce sont sa simplicité et son talent, tout simplement.

Qui ne l'a pas vu habiter sa cover de "Jezebel" comme personne -et qu'elle aura bon goût d'interpréter en rappel- ne sait pas ce que s'approprier une reprise veut dire, tant ici la notion d'interprétation surpasse celle de création.

Dans la tête affleurent les rêves les plus fous qui bien évidemment ne se produiront pas : et si effleurant sa guitare hantée, elle nous faisait "Wicked Game" de Chris Isaak ? Et pourquoi pas aussi une reprise inattendue d'un bon vieux Siouxsie ou P.J Harvey, en guise de clin d'oeil vocal à ses illustres consoeurs ?

Excellent concert donc, qui prouve si besoin était que Anna Calvi ne sera pas que la prochaine hype de Télérama, mais bien une artiste authentique qu'il devient vital, pour ceux qui ne se seraient pas encore décidés, d'aller voir ce mercredi 28 septembre au Rocher de Palmer de Bordeaux.

Mais peut-être aviez-vous déjà en poche votre place offerte par Babylone !

"Surrender", reprise d'Elvis, extrait.

15 Comments:

Ju said...

Bon ça avait l'air bien donc. Pour nous ce sera ce soir, j'ai hâte.

++
Ju

Nickx said...

Ecoute, j'avais bien aimé l'album mais étais surtout désireux de voir si la scène tenait la comparaison !

J'ai vu, et j'espère avoir convaincu les plus réticents !

Cette fille transpire le rock et le blues par tous les pores !

Chanceux bordelais ; vous allez vous régaler !

Lucile said...

Salut les gars,
Malgré mon manque cruel de temps pour une nouvelle chronique je ne pouvais m'empêcher de vous écrire car j'étais aussi au Rockstore lundi. Je vois que vous ne chômez pas ! Comme toi Nickx j'ai adoré l'album. Et les critiques ont été tellement élogieuses que je m'attendais à être ouah, sur les fesses ! Sa prestation était bien rodé, j'ai vibré sur 2 - 3 titres et notamment sur la reprise de Piaf en final mais je m'attendais à plus de folie. Et 1h10 de concert pour 34 euros (quand on n'a pas la carte Fnac) ça fait mal ! (au fait Ju c'est combien la place à Bordeaux, ça m'intéresse)

Lucile

Au fait, cool le nouveau logo !

MJ said...

Hé ben moi je l'ai déjà vue au Rocher de Palmer il y a quelques mois et j'avoue sans fierté que les bras m'en étaient tombés. Heureusement j'avais gagné une place parce que payer pour ce type de spectacle non merci. Un concert quasi identique à l'album (qui est certes tout à fait recommandable mais aller voir un concert c'est quand même ne pas se retrouver comme chez soi), aucune inventivité, c'était froid, sans rajout ni effort aucun et comble de l'arnaque au bout de 35 minutes c'était déjà le rappel (elle était tête d'affiche...). Vu que j'avais gagné une place je suis parti écoeuré sans voir le rappel où apparemment elle a joué deux chansons...ma profession de foi est d'admirer le plus possible, là j'avoue Anna Calvi ce sera sans moi !
Mais j'espère que le concert plaira à ceux qui sauront probablement mieux que moi le savourer. Encore merci pour votre admirable site.

Nickx said...

Tu es sûre que ça n'a duré qu'une heure 10 ? Il m'a semblé un peu plus...bref..

En fait si tu me relis bien, j'ai davantage aimé le concert que l'album, même si celui-ci était très convaincant.

Tout à fait d'accord pour le prix des places, je le mentionne du reste dans la chronique, mais ça c'est la faute du Rockstore : Anna à l'Espace Julien deux jours plus tôt, elle ne "prenait" que 22 euros !

Ah, et dommage que l'on n'ait pu se voir, moi c'est facile, je portais un arrosoir avec moi.

Nickx said...

A MJ

J'ai pris note de ta déception ; ekke est sans doute légitime.

Maintenant, faut-il vraiment attendre dela "folie" lors du concert d'une artiste qui n'a fait qu'un premier album de 40' ?

Et qui surtout est aussi dépouillé, ne présente aucun arrangement ?

Ce n'est pas avec un simple batteur, une joueurs d'harmonium et ta propre guitare que tu vas transfigurer un son !

Moi en tout cas, je ne suis pas allé la voir pour ça, et je savais à quoi m'attendre.

Tout au plus pourrait-elle balancer des reprises "inédites" tant que son répertoire ne s'est pas etoffé !

Mais tout ça s'arrangera quand elle aura 4 ou 5 albums au compteur.

Nickx said...
Ce commentaire a été supprimé par son auteur.
Lucile said...

Oui ! montre en main ! C'est clair, j'ai comparé tous les autres concerts de Province, ils sont à 25 euros (prix fort à la Fnac), c'est peut-être dû au fait que ça fasse partie du festival des Internationales de la guitare (mais pas sûre). D'accord avec MJ sur la proximité album/concert. Dommage, pas vu l'arrosoir, préviens pour ta prochaine virée à Montpellier, qu'on se fasse un apéro Dodb !

MJ said...

Tout à fait d'accord avec vos remarques aussi ! Le plus étonnant n'est pas sa capacité ou pas à transcender sa musique sur scène, mais bien de mettre quelqu'un qui a fait un seul album si court tête d'affiche (et, hum quand même, à ces prix là...).
Nickx, moi j'y connais vraiment pas grand chose en musique et votre site m'intimide trop pour oser en parler, mais parfois c'est pas le nombre d'instruments qui permet la seule "folie":la présence, meêm muette, ça peut changer un peu le truc. J'ai vu Stranded horse deux fois ces derniers temps, à palmer et dans l'église de St brice, et chaque fois il m'a scotché, seul avec sa kora, car il était plus fiévreux et surtout plus"enfiévrant" (euh ouais ça se dit pas) que sur ses disques: il me semblait vraiment là, devant nous, anna calvi était froide et comme absente...vaste débat infini, j'arrête là ! encore merci à vous

Anonyme said...

.....me demande un peu si le MJ n’était pas un peu trop défoncé quand il a assisté au concert d’Anna Calvi.

Ju said...

Le concert bordelais est passé, et on a eu droit à une grande organisation à la Babylone, autant dire que l'on est arrivés à 21h30, pas très tard en soi pour un concert, et que l'on est donc arrivé pour le.. rappel ! SHAME ON US !

Mais bon ça avait l'air bien. Ceci dit on a quand même eu la chance de rencontrer sur place une amie qui avait enregistré le concert sur la console pour le compte de Nova. Du coup on l'a ramenée à la maison et on s'est écouté le concert dans le salon une heure après le VRAI concert, maigre consolation, mais au moins on a entendu le concert ( :

++
Ju

Nickx said...

MJ, que tu t'y connaisses ou pas en musique, que tu sois intimidé ou non n'est pas vraiment un problème !

Ta remarque et ta sensibilité ont le mérite d'exister !

Moi perso, je n'ai pas trouvé qu'elle était froide Anna ; ce n'est pas ce qui se dégage de son set plutôt fiévreux !

Et toutes proportions gardées, je ne l'imaginais pas un seul instant se badigeonner les seins de bière tiède et se mettre un doigt façon Nina Hagen !

A la vérité, ce que tu perçois comme de la froideur, je le vois moi (peut-être à tort) comme de la timidité, de la réserve, c'est sa première grosse tournée, elle n'a qu'un seul album sous le bras, se produit quasi en solo !

Son petit sourire gêné genre "Mais pourquoi m'applaudissez-vous à tout rompre, qu'est-ce que j'ai fait de spécial ?" , je l'ai trouvé plutôt touchant !

Après, je me languis de savoir ce que le Boss a pensé du concert du Rocher !

Nickx said...

Oups....je n'avais pas vu le dernier post ?

Mais u'est-ce que t'as branlé Ju ? Depuis quand on arrive à un concert à 9H30 ?

C'était pourtant pas Hole en concert !Qui une fois avait attaqué au Rockstore à 8 heures pétantes et terminé à 9....;à l'arrivée de copains à moi !

Ju said...

Ouais bin en général à Bordeaux quand t'arrives à un concert à 21h30 t'as largement le temps de boire 2/3 bières avant que ça commence.. là non!

Nickx said...

9H30, ça fait tard quand même !

Et puis, il n'y a pas que la bière dans la vie ; tu es inexcusable !

Sinon, reçu pli sympa par la poste hier qui va alimenter une chronique prochaine, see what I mean ?