29 juin 2012

Spain - The Soul Of Spain (2012)

On avait déjà eu droit aux "humeurs mélancoliques" il y a bien longtemps, et voici l 'Âme - non ne pas lire Lââm hein !

Revoici Josh Haden, et je prononce vite le mot, avant que HIPHOP ne ramène sa fraise -et aussi parce qu'il faut le préciser- l'unique membre originel de ce groupe est toujours le fils du cultissime Charlie Haden, immense contrebassiste (d'ailleurs Josh basse lui aussi) de jazz qui a joué à peu près avec tout le monde, de Archie Shepp à Don Cherry en passant par Ornette Coleman, etc....


Lire la suite

26 juin 2012

Liars - Wixiw (2012)

Quand on écoute très souvent de la musique, on peut être atteint de l'obsession de vouloir à tout prix découvrir un nouveau tube. Mais cette recherche peut être contre-productive. J'en ai fait l'expérience avec Wixiw des Liars. Première écoute de certains morceaux de Liars sur Youtube. C'est pas mal, sans plus, mais ça me dit quand même bien d'avoir l'album. Il est de plus annoncé comme bon. Je le reçois et l'écoute attentivement une première fois. Rien ne se détache, je suis déçu. Heureusement que j'ai d'autres albums à écouter...


Lire la suite

22 juin 2012

Gonzaï Club #5 : The Experimental Tropic Blues Band + Tav Falco - Concert à La Java ( Paris) le 24/05/12


Le 24 mai dernier, sous une chaleur étouffante, la belle salle de La Java à Paris accueillait une soirée rock avec deux groupes d'inspiration très différente : la dynamite liégeoise de The Experimental Tropic Blues Band et l'américain Tav Falco et son groupe The Unapproachable Panther Burns.


Lire la suite

20 juin 2012

Judah Warsky + Sébastien Tellier - Concert au 106 de Rouen le 01/06/12


Au seuil du dernier mois d'une saison d'une grande richesse, Le 106 de Rouen a accueilli jeudi 01 juin un des grands concerts de son festival "No(w) Future : Musiques et Utopies" avec Sébastien Tellier et, en première partie, Judah Warsky. Et c'est bien cette utopie musicale qui était au centre de la soirée, avec une musique électronique entre pop et expérimentations puis l'arrivée de Tellier, personnage inclassable, en passe de devenir un nouveau gourou, et capable de déchaîner les foules autant avec des sons électroniques effrénés qu'avec des musiques intimistes où il se livre seul au public avec son piano.


Lire la suite

18 juin 2012

Kyodai - Breaking (2012)

Je ne sais pas ce qui se passe en Suède en ce moment, mais le pays ne cesse de nous abreuver de labels house de qualité. On vous a déjà parlé d’Aniara Recordings, basé à Göteborg et dont chaque disque est plus impressionnant que le précédent. Mais il était temps qu’on vous fasse une petite bafouille au sujet de Local Talk. Créé en 2011 par Mad Matts et Tooli, le label compte déjà une quinzaine d’EPs à son catalogue. Comme la très recommandable maison parisienne My Love Is Underground, Local Talk se consacre entièrement à la cause de la house/garage des années 90 et plus spécifiquement aux sons de New York et du New Jersey, et dans une moindre mesure de Chicago. Quoi ? Encore du vintage ? Eh bien oui, mais quand on écoute des tueries comme le Garden State ’92 du Français Fulbert ou ce nouveau Kyodai, on se dit que ce revival a encore de beaux jours devant lui.


Lire la suite

Le K - Freewheel (2012)

Bien qu’il sorte juste avant l’été, Freewheel n’a rien de balnéaire ni d’ensoleillé. Le réconfort qu’il procure se rapproche davantage de celui de l’homme retrouvant l’âtre de son foyer après avoir bravé une tempête de neige. Il y a quelque chose de métaphysique dans le balancement permanent de cet album entre l’introspection profonde et la confrontation aux éléments naturels et à leur majesté parfois effrayante. Le K s’intéresse à la fois à l’immense et à l’infiniment petit. L’immense, ce sont ces nappes synthétiques denses comme le blizzard, ces mélodies mélancoliques, parfois déchirantes, qui semblent devoir tout ensevelir. L’infiniment petit, ce sont ces nuées de sons d’ambiance, de carillons, de cymbales frottées, ces détails qui n’en sont pas car ils constituent l’essence de ce premier album qui a de quoi envoyer tous les Gold Panda et Pantha du Prince d’Europe dans les cordes.


Lire la suite

Interview - Strip Steve


Berlinois originaire de Bordeaux et âgé de 20 ans, Strip Steve sort en juillet son premier album Micro Mega sur le label Boys Noize Records. C'est d'ailleurs Boys Noize lui-même qui a repéré le Myspace de Strip Steve. Son album, alimenté de collaborations avec Das Glow, Puro Instinct et Robert Owens, explore les mutiples facettes de l'univers électro. Une diversité créatrice qui correspond selon lui à sa façon d'écouter la musique, et plus généralement au fait que le concept même d'album n'est plus adapté à la nouvelle culture musicale. La sortie de son album est donc l'occasion de rencontrer cette nouvelle tête montante de la scène électro.


Lire la suite

14 juin 2012

The Unicorns - Who Will Cut Our Hair When We’re Gone ? (2003)

On l’aurait presque oublié ce disque du début des années 2000. Pourtant à l’époque tout le monde s’accordait à dire qu’il s’agissait d’un petit chef d’œuvre de pop lo-fi, fait de brics et de brocs, représentatif du DIY canadien d’alors. Oui mais voilà, la trajectoire des licornes fut brève et plus personne ne s’en souvient aujourd’hui. Même si certains membres se sont recyclés au sein d’autres formations (Islands notamment), l’esprit The Unicorns est lui bel et bien mort dans l’œuf, et plus personne ne fait ce genre de pop de nos jours. Retour donc sur un indispensable. 


Lire la suite

13 juin 2012

Primavera Festival de Porto 2012, voir les Flaming Lips et mourir


Pour la première année de son existence, le fameux festival barcelonais a tenté l’exportation en terres portugaises une semaine après l’édition espagnole. Un effort qui fut d’ailleurs un succès puisque l’on sait d’ores et déjà qu’il y aura bel et bien une deuxième édition l’année prochaine. 65.000 personnes sur trois jours sont donc venus assister à une programmation quasiment calquée sur celle de Barcelone, avec quelques différences de taille tout de même puisque Les Flaming Lips sont ici présents, ce qui n’était pas le cas de l’édition espagnole. Ce fut d’ailleurs la raison principale de mon déplacement là-bas, voir enfin un concert des Lips 

Lire la suite

Spirit - Twelve Dreams Of Dr Sardonicus (1970)


C'est Jimi Hendrix en personne, à la fois son maître et son frère d'armes guitaristiques qui avait donné à Randy Wolfe son pseudo de California. Preuves d'amitié et de respect mutuel, ces multiples jams où les deux illustres bretteurs croisèrent le fer ou bien jouèrent le session man pour l'autre.

Bref, Spirit groupe atypique, pas tout à fait prog, pas foncièrement jazz ni hippie mais un peu tout ça a la fois, a vu le jour à la fin des merveilleuses années 60, et eut la particularité de voir officier au sein d'un même groupe le beau père (le chauve Ed Cassidy) et donc Randy.


Lire la suite

08 juin 2012

Ben & The Platano Group - Paris Soul (1971)

La légende relatée par les sites et blogs de collectionneurs prétend que le pianiste et compositeur du Platano Group, un certain Evaristo Nata, aurait été interné en hôpital psychiatrique, peu de temps après la sortie de ce disque, pour ne plus jamais refaire surface. C’est délicieusement romanesque, mais il suffit de quelques minutes de recherche pour apprendre qu’Evaristo Nata s’appelle en réalité Roger Lecussant, et qu’il donnait encore de petits concerts de jazz, au début des années 2000, dans le sud-ouest de la France. Je me demande toujours comment naissent de telles fables. Peu importe. Ce qui est sûr, c’est que Roger Lecussant et son acolyte percussionniste et chef d’orchestre Ben étaient des figures bien connues des nuits parisiennes des années 60 à 70, puisqu’ils jouaient ensemble sur la scène du Lido, sur les Champs-Elysées.


Lire la suite

07 juin 2012

Primavera Festival de Barcelone 2012 - Jour 3/3


Samedi 2 juin : 

Le troisième et dernier jour de festival pour nous va démarrer sur des chapeaux de roues avec la réapparition surprise cette année d’un artiste que l’on croyait avoir perdu à tout jamais, j’ai nommé Jeff Mangum alias Neutral Milk Hotel, auteur entre autres du meilleur album indé de tous les temps (rien que ça), In The Aeroplane Over The Sea. L’événement est suffisamment important pour réquisitionner deux jours de suite et sur pré réservations uniquement le magnifique Auditorium de Barcelone. Et pourtant la configuration sur scène est des plus simples : un micro, une chaise et un rack de quatre guitares. Et là la magie opère, Jeff invite les premiers rangs à se rapprocher et l’auditorium ne tarde pas à se transformer en un immense feu de camp autour d’un Mangum habité qui va tirer le meilleur de sa courte discographie sans le reste du groupe. Tous les sommets y passent ("In the aeroplane over the sea", "Naomi", "Ghost", "Little birds", "Oh comely"…) et ce concert restera un moment incroyable en compagnie de l’un des plus grands songwriters de ces dernières années.


Lire la suite

06 juin 2012

Lauer - Phillips (2012)

Ce disque a priori anodin, qui pourrait aisément se noyer dans la masse des projets du genre, a fini je ne sais trop comment par tourner très régulièrement sur ma platine ces dernières semaines. Il y a quelque chose de joyeusement réconfortant dans cet assemblage de nu disco, de synth-pop, de house et de new-wave, dans ces mélodies lumineuses bien que simplettes, ces sons chauds et veloutés. Quelque chose de profondément estival, qui invite au plaisir et à la luxure autant qu’à la danse. Actif depuis plus de 10 ans, Phillip Lauer est la moitié de Tuff City Kids et surtout d’Arto Mwambe, et s’est également fait connaître en solo grâce à de gros EPs  parus entre autres sur Permanent Vacation et Live At Robert Johnson. De bonnes références, donc. En 2012, il continue la tournée des meilleures crèmeries teutonnes puisque son premier long-format sort chez Running Back, à qui l'on doit par exemple le Ragysh de Todd Terje, ou les derniers albums de Tiger & Woods et de Boof, alias Maurice Fulton.


Lire la suite

Primavera Festival de Barcelone 2012 - Jour 2/3


Vendredi 1er juin : 

Après un réveil mouvementé tardif et un rapide bain de mer dans une eau à plus de 20° face au site, cette deuxième journée commence de la meilleure façon qui soit avec la prestation d’ Other Lives dont on a beaucoup aimé le Tamer Animals chez Babylone. Et bien ça marche aussi très bien sur scène, avec des morceaux que l’on commence à bien connaître et une très belle installation à base de contrebasse, violons et projections vidéo. Nous sommes conquis. 


Lire la suite

05 juin 2012

Primavera Festival de Barcelone 2012 - Jour 1/3


Jeudi 31 mai : 

Pour la quatrième année consécutive, Dodb est allé goûter l’air espagnol du plus grand festival du monde de Barcelone. Si les organisateurs améliorent sans cesse le bon déroulement de cet événement sans faute de goût, la recette elle reste la même d’années en années : du soleil, de la bonne humeur hipster, des litres et des litres de bière déversés sur trois jours et surtout une programmation tendance rock indé quasiment 100% américaine bien souvent propice au revival de saison. 2012 n’y a pas fait exception. 


Lire la suite